Les principaux thèmes du blog

100 ans de l'aéronavale 11e BP 14 juillet 14-juillet 27e BIM 2e REP 65 ans du débarquement 70 ans du D-DAY 75 ans de l'armée de l'Air A400M Accident Accidents aériens acm adaptation réactive aéromobilité aéronavale Afghanistan afrique AIA airbus Airbus Military ALAT Allemagne Aquitaine armée de l'Air armée de terre artillerie Atlas australie BAE Systems balardgone bases de défense Belgique billet d'humeur blessés BPC Brésil BRI BSS Budget CABAT Canada cavalerie CEMA cemaa CEMAT cemm Chammal Chef des armées Colloque com 2.0 Com' opérationnelle commandos marine commémoration coopération européenne COS CPA cvm cyberdéfense Dassault Aviation DCI DCNS DCRI Débarquement de Provence décorations DGA DGSE dicod Dissuasion djibouti douanes DPSA DPSD DRM Drones EADS EAU Ebola économies budgétaires Egypte EI élection présidentielle EMA Espace espagne Euro Eurocopter euronaval Eurosatory Export Externalisation FAS Fazsoi femmes flotte gouvernementale forces spéciales Gabon gendarmerie gicat GIGN golfe persique Grande-Bretagne Guyane haïti harmattan hélicoptères IMFEAU in memoriam Inde Industrie de défense Irak ISAF jordanie justice légion étrangère les exclus du Mamouth Liban Libye livres louvois lutte contre le terrorisme Mali marine MBDA MCO media milipol Mindef minint missiles mort au combat musée narcotrafic nato Nexter Niger nigéria nominations OMLT Opint otages OTAN pacdg PAF parachutistes parlement phrase de la semaine Piraterie plan de relance PME police pologne pomlt PPS prémar premier ministre PTSD Rafale RAID rca RCI reconversion Recrutement réductions budgétaires renseignement réserve RESEVAC ressources humaines restructurations Royale RTD Sagem salon du Bourget Sangaris santé SAR sécurité civile Sentinelle serval SIAe Syrie tchad Thales Tigre UE UK urgence opérations USA Uzbeen VBCI Vigipirate

vendredi 20 janvier 2012

Quatre français tués en sud-Kapisa (3e édition)

Une photo partielle de la FOB Gwan en 2012, transmise par l'ECPAD.

Quatre français ont été tués ce matin pendant leur footing (1) sur la FOB Gwan, a-t-on appris de sources convergentes. Ils étaient donc de fait sans gilet pare-balles, et vraisemblablement, désarmés. Ils appartiennent au 93e RAM (deux adjudant-chefs et un caporal-chef) pour trois d'entre eux, et au 2e REG (un adjudant-chef). Les deux légionnaires du 2e REG qui avaient été tués fin décembre était eux aussi dépourvus de gilet pare-balles.
15 autres soldats ont été blessés, dont 8 grièvement. Un tel volume rend incontournable l'envoi d'un C-135 Morphée de l'armée de l'air, pour les rapatrier en France. L'envoi d'un deuxième vol Morphée, inscrit dans le contrat capacitaire n'est pas encore confirmé.
Le tireur a été interpellé apparemment indemne, après une tentative de fuite, et est actuellement détenu par la 3e brigade ANA. L'agresseur du 29 décembre avait été tué, dans la fusillade.
82 soldats français sont morts en Afghanistan depuis 2004. Les pertes du jour portent à quatre celle du 2e REG. Le 93e RAM, qui avait assuré les mandats d'hiver depuis 2008, ainsi que des équipes OMLT, n'avait pas encore connu de pertes en Afghanistan.
La députée du Nord Françoise Hostalier, qui doit rendre à Nicolas Sarkozy un rapport sur la transition en Afghanistan vient de réagir à l'attaque de ce matin. "C’est avec une immense tristesse et un profond sentiment de révolte que nous apprenons la terrible nouvelle d’une fusillade mortelle contre des soldats français en Afghanistan. (...) J’ai une pensée profonde pour leurs familles et leurs camarades en Afghanistan et en France.
Malgré ce nouveau drame, j’appelle les pouvoirs politiques français à garder tout leur sang froid et leur courage.
Il ne faut pas céder aux terroristes. Il ne faut pas diminuer notre aide à l’Afghanistan.
Au contraire, il faut un geste fort de solidarité avec le peuple afghan qui est, faut-il le rappeler, la première victime de ces barbares venus pour la plupart du Pakistan.
La France doit exprimer sa volonté de résister aux menaces et aux actions des terroristes qui veulent l’intimider à la veille de la signature du Traité d’amitié et de coopération qui aura lieu prochainement.
Le peuple français doit encourager, par divers moyens, le peuple afghan à résister aux barbares qui veulent déstabiliser l’Afghanistan et toute la région.
Sans doute faut-il apporter à nos militaires de nouvelles capacités pour se protéger et renforcer les services de renseignement et de coopération dans ce domaine, mais il ne faut pas renoncer."
Françoise Hostalier travaille depuis le mois d'octobre comme parlementaire en mission. Elle doit rendre son rapport définitif dans quelques jours. Elle a effectué un déplacement en Afghanistan en novembre dernier.

(1) notons que les militaires américains ne font pas leur footing sans leur arme, en Afghanistan.