Les principaux thèmes du blog

100 ans de l'aéronavale 11e BP 14 juillet 14-juillet 27e BIM 2e REP 65 ans du débarquement 70 ans du D-DAY 75 ans de l'armée de l'Air A400M Accident Accidents aériens acm adaptation réactive aéromobilité aéronavale Afghanistan afrique AIA airbus Airbus Military ALAT Allemagne Aquitaine armée de l'Air armée de terre artillerie Atlas australie BAE Systems balardgone bases de défense Belgique billet d'humeur blessés BPC Brésil BRI BSS Budget CABAT Canada cavalerie CEMA cemaa CEMAT cemm Chammal Chef des armées Colloque com 2.0 Com' opérationnelle commandos marine commémoration coopération européenne COS CPA cvm cyberdéfense Dassault Aviation DCI DCNS DCRI Débarquement de Provence décorations DGA DGSE dicod Dissuasion djibouti douanes DPSA DPSD DRM Drones EADS EAU Ebola économies budgétaires Egypte EI élection présidentielle EMA Espace espagne Euro Eurocopter euronaval Eurosatory Export Externalisation FAS Fazsoi femmes flotte gouvernementale forces spéciales Gabon gendarmerie gicat GIGN golfe persique Grande-Bretagne Guyane haïti harmattan hélicoptères IMFEAU in memoriam Inde Industrie de défense Irak ISAF jordanie justice légion étrangère les exclus du Mamouth Liban Libye livres louvois lutte contre le terrorisme Mali marine MBDA MCO media milipol Mindef minint missiles mort au combat musée narcotrafic nato Nexter Niger nigéria nominations OMLT Opint otages OTAN pacdg PAF parachutistes parlement phrase de la semaine Piraterie plan de relance PME police pologne pomlt PPS prémar premier ministre PTSD Rafale RAID rca RCI reconversion Recrutement réductions budgétaires renseignement réserve RESEVAC ressources humaines restructurations Royale RTD Sagem salon du Bourget Sangaris santé SAR sécurité civile Sentinelle serval SIAe Syrie tchad Thales Tigre UE UK urgence opérations USA Uzbeen VBCI Vigipirate

vendredi 27 décembre 2019

Immersion-marathon à Gao, Gossi et Niamey

Un mois après être venu à Gao avec la minarm et le CEMA suite à la collision d'Indelimane, le
CEMAT était de retour en BSS, hier et aujourd'hui. Il a pu s'imprégner in vivo d'une partie des réalités opérationnelles des hommes et femmes qu'il est chargé de former, d'équiper et de préparer au combat. Quelques heures passés en BSS suffisent à convaincre qu'il n'y a pas eu d'interruption liée à la fin de l'année, certains indices témoignent même d'une effervescence de Barkhane, à l'image des derniers bilans : plus d'une soixantaine de GAT neutralisés en trois opérations, sans compter une frappe de drones dimanche dernier.
Accompagné d'un représentant des présidents de sous-officiers de l'EMAT et d'un officier de l'EMO Terre, le général Thierry Burkhard a retrouvé à Gao un camarade de Cyr, le général Pascal Facon, en charge de Barkhane pour encore six mois. Ensemble, ils sont allés à la rencontre des groupements tactiques qui mènent les opérations en autonome ou en intégré : le GTD-A Hombori, qui a perdu 13 de siens en novembre (les 7 navigants du 5e RHC et les 6 GCM de Spartan), les GTD-I Walsh (92e RI) et Acier (16e BCP), chacun disposant de JTAC et CTA du CPA30, le Batlog Marne (alimenté par une centaine de formation, autour du 8e RMAT), le GRM.
Ils ont pu visualiser l'évolution des derniers mois en matière de matériels, avec les livraisons de Murin, de microdrones NX70 et nanodrones Black Hornet, pour n'évoquer que de celles qui ont été reportées par la communication opérationnelle.
Les deux généraux ont aussi échangé avec les responsables de contingent Estonien (le premier à répondre favorablement à l'invite de la TF Takuba), Britanniques et Danois.
C'est d'ailleurs dans un Chinook de la Royal Air Force que le CEMAT s'est rendu à Gossi, ce matin escorté par une Gazelle du GTD-A. Il a terminé son périple en milieu d'après-midi par une brève visite à l'escadron de drones 1/33 Belfort, qui a tiré sa première demi-douzaine de GBU-12 en quelques jours.
Face à la troupe, à Gao comme à Gossi, il a répété ses grandes lignes directrices : renforcer la formation des personnels, "ne pas choisir la voie de la facilité" et "être combatifs, à l'entraînement, en opérations, au quartier et dans votre vie personnelle".
Un impératif qu'il s'impose à lui-même : il présentera son plan stratégique pour l'armée de terre dans les premières semaines de 2020, à peine six mois après avoir succédé au général Jean-Pierre Bosser.

Mes infops et photos de ce déplacement sur le twitter @defense137.