Les principaux thèmes du blog

100 ans de l'aéronavale 11e BP 14 juillet 14-juillet 27e BIM 2e REP 65 ans du débarquement 70 ans du D-DAY 75 ans de l'armée de l'Air A400M Accident Accidents aériens acm adaptation réactive aéromobilité aéronavale Afghanistan afrique AIA airbus Airbus Military ALAT Allemagne Aquitaine armée de l'Air armée de terre artillerie Atlas australie BAE Systems balardgone bases de défense Belgique billet d'humeur blessés BPC Brésil BRI BSS Budget CABAT Canada cavalerie CEMA cemaa CEMAT cemm Chammal Chef des armées Colloque com 2.0 Com' opérationnelle commandos marine commémoration coopération européenne COS CPA cvm cyberdéfense Dassault Aviation DCI DCNS DCRI Débarquement de Provence décorations DGA DGSE dicod Dissuasion djibouti douanes DPSA DPSD DRM Drones EADS EAU Ebola économies budgétaires Egypte EI élection présidentielle EMA Espace espagne Euro Eurocopter euronaval Eurosatory Export Externalisation FAS Fazsoi femmes flotte gouvernementale forces spéciales Gabon gendarmerie gicat GIGN golfe persique Grande-Bretagne Guyane haïti harmattan hélicoptères IMFEAU in memoriam Inde Industrie de défense Irak ISAF jordanie justice légion étrangère les exclus du Mamouth Liban Libye livres louvois lutte contre le terrorisme Mali marine MBDA MCO media milipol Mindef minint missiles mort au combat musée narcotrafic nato Nexter Niger nigéria nominations OMLT Opint otages OTAN pacdg PAF parachutistes parlement phrase de la semaine Piraterie plan de relance PME police pologne pomlt PPS prémar premier ministre PTSD Rafale RAID rca RCI reconversion Recrutement réductions budgétaires renseignement réserve RESEVAC ressources humaines restructurations Royale RTD Sagem salon du Bourget Sangaris santé SAR sécurité civile Sentinelle serval SIAe Syrie tchad Thales Tigre UE UK urgence opérations USA Uzbeen VBCI Vigipirate

samedi 20 avril 2019

Y a quoi au défilé cette année?

C'est assez inhabituel : on sait déjà à quoi va ressembler la maquette du 14 juillet, en général
soigneusement gardée sous le boisseau. Parmi les thèmes figurent l'Europe de la défense, qui sera incarnée par le défilé de la brigade franco-allemande (BFA) qui fêtera par anticipation ses 30 ans (le vrai est en octobre) sur les pavés parisiens. Une façon aussi de rappeler que la BFA a contribué à Barkhane cette année. Peut-être aussi en verra-t-on la traduction dans le ciel, puisque c'est là que l'Europe est plus visible en permanence dans les opérations : les Espagnols assistent Barkhane avec un C-130 et le Danemark le fera en fin d'année avec deux AW101.
Plus que par traduction du sentiment européen, la Grande-Bretagne contribue à Barkhane surtout parce que la France est, comme elle, une armée expéditionnaire, particulièrement contre le terrorisme.
L'EATC est aussi un facteur essentiel pour permettre à l'armée de l'air de garder la tête hors de l'eau en matière d'aéromobilité.
Au sol, les références sont plus rares et moins pertinentes, mais elles existent quand même : les Finlandais sont insérés au sein du bataillon frnaçais de la Finul 2, et une section estionienne est intégrée à Barkhane, à Gao.
Autre thème du défilé, la technologie qui sera incarnée avec une série de nouveaux matériels (en fait, c'est le cas à chaque défilé...) avec notamment la présence du Griffon. On ignore encore combien seront en ordre de marche sur les Champs, et si les Belges seront associés symboliquement à ce défilé, puisqu'ils ont acquis ce type de véhicule. La logique voudrait que défilent aussi les aéronefs prévus à la livraison depuis déjà plusieurs mois, comme le système de drone tactique de l'armée de terre (au sol ou en vol...), l'avion de surveillance et de reconnaissance, et évidemment, le Reaper, qui aurait déjà dû défiler l'an dernier.
Les blessés seront aussi mis à l'honneur, comme c'est le cas progressivement, mais depuis quelques années seulement.
Leurs soignants ne seront pas oubliés, puisque le service de santé des armées a décidé de faire défiler un carré de ressortissants de la direction de la médecine des forces (DMF) nouvellement créée.
Traditionnellement postés en fin de défilé, les pompiers de Paris devraient être particulièrement à l'honneur cette année, du fait de leur participation à d'importantes opérations, rue de Trévise, et évidemment, sur l'incendie de Notre-Dame.
Par contre, aux dernières nouvelles, il n'est pas prévu de faire défiler un carré rappelant les 75 ans du débarquement allié (en Normandie et en Provence). Entre autres, il aurait été assez facile de trouver les héritiers des aviateurs du Lorraine, des parachutistes SAS, des commandos marine ou du 1er bataillon de choc, de la 2e DB.

Mes infops et photos sur le twiiter @defense137.