Les principaux thèmes du blog

100 ans de l'aéronavale 11e BP 14 juillet 14-juillet 27e BIM 2e REP 65 ans du débarquement 70 ans du D-DAY 75 ans de l'armée de l'Air A400M Accident Accidents aériens acm adaptation réactive aéromobilité aéronavale Afghanistan afrique AIA airbus Airbus Military ALAT Allemagne Aquitaine armée de l'Air armée de terre artillerie Atlas australie BAE Systems balardgone bases de défense Belgique billet d'humeur blessés BPC Brésil BRI BSS Budget CABAT Canada cavalerie CEMA cemaa CEMAT cemm Chammal Chef des armées Colloque com 2.0 Com' opérationnelle commandos marine commémoration coopération européenne COS CPA cvm cyberdéfense Dassault Aviation DCI DCNS DCRI Débarquement de Provence décorations DGA DGSE dicod Dissuasion djibouti douanes DPSA DPSD DRM Drones EADS EAU Ebola économies budgétaires Egypte EI élection présidentielle EMA Espace espagne Euro Eurocopter euronaval Eurosatory Export Externalisation FAS Fazsoi femmes flotte gouvernementale forces spéciales Gabon gendarmerie gicat GIGN golfe persique Grande-Bretagne Guyane haïti harmattan hélicoptères IMFEAU in memoriam Inde Industrie de défense Irak ISAF jordanie justice légion étrangère les exclus du Mamouth Liban Libye livres louvois lutte contre le terrorisme Mali marine MBDA MCO media milipol Mindef minint missiles mort au combat musée narcotrafic nato Nexter Niger nigéria nominations OMLT Opint otages OTAN pacdg PAF parachutistes parlement phrase de la semaine Piraterie plan de relance PME police pologne pomlt PPS prémar premier ministre PTSD Rafale RAID rca RCI reconversion Recrutement réductions budgétaires renseignement réserve RESEVAC ressources humaines restructurations Royale RTD Sagem salon du Bourget Sangaris santé SAR sécurité civile Sentinelle serval SIAe Syrie tchad Thales Tigre UE UK urgence opérations USA Uzbeen VBCI Vigipirate

mardi 6 septembre 2016

Habemus cemam

Que retenir de la 14e université d'été de la défense (UED) ? Chacun tire ses traits, je retiendrai pour
ma part l'expression du CEMA ce matin. Certes, les lecteurs du blog n'auraient pas appris, à l'école militaire, ce qu'ils savent déjà : Pierre de Villiers estime avoir suffisamment payé à la réforme de l'Etat, maintenant il faut payer l'effort de guerre (la France est en guerre quasi continue depuis 1999...) et gagner les fameux 2%. La sortie -sans doute patiemment pesée- du CEMA est... sortie du lot dans des débats plutôt conformes. Les arguments martelés par le général sont disponibles encore dans le fil direct, écrit sur mon twitter @defense137, le pendant temps réel de ce blog.

La présidente de la commission de la Défense a, elle, sorti sa calculette à milliards d'euros, s'arrêtant sur le chiffre 4 : ce qu'il faudrait débourser en plus... chaque année. Un milliard pour la dissuasion, deux pour les trous capacitaires du CEMA, un pour payer les non suppression de postes. Les Français seront-ils d'accord pour le payer sur leurs feuilles d'impôt ? Un vrai test de la popularité pour les armées, et de... parler-vrai des politiques pendant la campagne électorale, qui en matière de défense, a déjà commencé depuis des mois.
La présentation statique de lundi matin était là pour rappeler que ces débats, parfois feutrés, orientent la vie de quelques hommes et femmes à la pointe du combat (un euphémisme, évidemment). Les commandos marine devaient recevoir 20 Ecume, à l'origine, ils n'en auront que 15 (toutes livrées). Les forces spéciales sont la priorité affirmée de deux présidents successifs depuis 2008, et d'autant de livres blancs.
Ces débats de défense orientent aussi des programmes pas encore lancés : la DGA montrait comme elle s'apprêtait à livrer des options au ministre, sur le HIL. Ou comment, encore, elle avait réussi à faire une équipe de France (réduite) pour lancer en temps et en heure la future FTI... autour d'une jeune directrice de programmes plutôt punchy (1). Selon Hervé Guillou, qui a assisté à la présentation avec le nouveau CEMM, l'objectif de lancement en fin d'année reste maintenue, à charge de ses équipes de trouver la juste configuration... budgétaire.
Ces UED ont aussi vu des têtes connues dans de nouveaux habits : Patrick Brethous a quitté Barkhane pour le CFST, et commençait déjà à prendre langue avec Laurent Isnard le nouveau GCOS, encore une étoile de moins, et encore accaparé par son ancien poste de CPOIA. François Lecointre conseille désormais le Premier Ministre, et le nouveau CNR Yann Jounot a pu s'immerger dans sa nouvelle matière.
Ces 14e UED ont enfin aussi vu le départ d'Eric Schmidt, l'organisateur fidèle depuis le début, qui assure un ultime round avec le forum de Dakar. C'est dans trois mois.


(1) la DGA aime les femmes, ses deux plus hautes gradées, Monique Legrand-Laroche et Caroline Laurent étaient présentes à ces UED... encore très masculines.