Les principaux thèmes du blog

100 ans de l'aéronavale 11e BP 14 juillet 14-juillet 27e BIM 2e REP 65 ans du débarquement 70 ans du D-DAY 75 ans de l'armée de l'Air A400M Accident Accidents aériens acm adaptation réactive aéromobilité aéronavale Afghanistan afrique AIA airbus Airbus Military ALAT Allemagne Aquitaine armée de l'Air armée de terre artillerie Atlas australie BAE Systems balardgone bases de défense Belgique billet d'humeur blessés BPC Brésil BRI BSS Budget CABAT Canada cavalerie CEMA cemaa CEMAT cemm Chammal Chef des armées Colloque com 2.0 Com' opérationnelle commandos marine commémoration coopération européenne COS CPA cvm cyberdéfense Dassault Aviation DCI DCNS DCRI Débarquement de Provence décorations DGA DGSE dicod Dissuasion djibouti douanes DPSA DPSD DRM Drones EADS EAU Ebola économies budgétaires Egypte EI élection présidentielle EMA Espace espagne Euro Eurocopter euronaval Eurosatory Export Externalisation FAS Fazsoi femmes flotte gouvernementale forces spéciales Gabon gendarmerie gicat GIGN golfe persique Grande-Bretagne Guyane haïti harmattan hélicoptères IMFEAU in memoriam Inde Industrie de défense Irak ISAF jordanie justice légion étrangère les exclus du Mamouth Liban Libye livres louvois lutte contre le terrorisme Mali marine MBDA MCO media milipol Mindef minint missiles mort au combat musée narcotrafic nato Nexter Niger nigéria nominations OMLT Opint otages OTAN pacdg PAF parachutistes parlement phrase de la semaine Piraterie plan de relance PME police pologne pomlt PPS prémar premier ministre PTSD Rafale RAID rca RCI reconversion Recrutement réductions budgétaires renseignement réserve RESEVAC ressources humaines restructurations Royale RTD Sagem salon du Bourget Sangaris santé SAR sécurité civile Sentinelle serval SIAe Syrie tchad Thales Tigre UE UK urgence opérations USA Uzbeen VBCI Vigipirate

jeudi 31 décembre 2009

Deux journalistes français de France 3 enlevés en Kapisa (actualisé)

Deux journalistes travaillant pour France 3 ont été enlevés hier par les insurgés, en Kapisa. C'est France-Info qui a révélé leur disparition. Leur interprète, avec qui ils circulaient, en véhicule, le chauffeur et un troisième homme, tous trois afghans, ont également été kidnappés sur cette route, à Omarkheyl, entre Tora et Tagab. Un 3e membre de l'équipe, resté à Kaboul, a confirmé l'information (*), même si encore ce soir, le gouvernement français et France Télévision disent seulement être "sans nouvelles" du groupe.
Les deux confrères, deux hommes, tournaient un sujet pour un "Pièces à conviction" qui doit être diffusé fin janvier, vraisemblablement à l'occasion de la conférence de Londres (28 janvier). Cette dernière doit officialiser les renforts de l'OTAN : les confrères opéraient en Afghanistan depuis le 10 décembre, et avaient déjà tourné plusieurs sujets avec l'armée française.
L'enlèvement est devenue une industrie comme une autre, en Afghanistan. Les journalistes, qui voyagent souvent dans des zones à risques, y compris dans la capitale, constituent des cibles privilégiées et faciles à repérer. Jusqu'alors, et malgré des conditions de travail souvent pour le moins précaires, la presse française avait réussi à échapper à cette menace.
En 2001, le grand reporter de Paris-Match Michel Peyrard, déguisé en femme, avait été capturé et retenu en otage par des talibans.

Un simple rappel :
Les journalistes paient régulièrement de leur vie la couverture des conflits, dans le monde entier. Dans la nuit du 11 au 12 novembre 2001, Johanne Sutton (RFI) et Pierre Billaud (RTL) avaient été tués, en Afghanistan. Mon camarade Gérard Grizbec (France 2) avait échappé à une attaque par RPG, il y a quelques mois. Encore hier, c'est une jeune confrère canadienne, Michelle Lang, 34 ans, qui a été tuée, avec les quatre soldats de sa patrouille.

(*) une équipe de télévision comprend en général au moins deux personnes, le rédacteur, qui pose les questions, et produit le commentaire, et un caméraman, qui prend les images, et très souvent, le son. En l'absence du rédacteur, ce spécialiste peut aussi poser des questions, et effectuer le montage du sujet vidéo. Et parfois, en assurer la transmission vers la France, via une valise satellite, ou en utilisant le réseau internet. Parfois, les équipes de télévision comprennent un 3e personnage, qui assurera la prise de son, ou qui sera chargé du montage, permettant ainsi de décharger le caméraman. De plus en plus, les équipes de télévision sont réduites en nombre, du fait du progrès technique, mais aussi, des réductions de budget qui affectent la plupart des médias.

Le communiqué de reporters sans frontières est ici :
http://www.rsf.org/spip.php?page=article&id_article=35543