Les principaux thèmes du blog

100 ans de l'aéronavale 11e BP 14 juillet 14-juillet 27e BIM 2e REP 65 ans du débarquement 70 ans du D-DAY 75 ans de l'armée de l'Air A400M Accident Accidents aériens acm adaptation réactive aéromobilité aéronavale Afghanistan afrique AIA airbus Airbus Military ALAT Allemagne Aquitaine armée de l'Air armée de terre artillerie Atlas australie BAE Systems balardgone bases de défense Belgique billet d'humeur blessés BPC Brésil BRI BSS Budget CABAT Canada cavalerie CEMA cemaa CEMAT cemm Chammal Chef des armées Colloque com 2.0 Com' opérationnelle commandos marine commémoration coopération européenne COS CPA cvm cyberdéfense Dassault Aviation DCI DCNS DCRI Débarquement de Provence décorations DGA DGSE dicod Dissuasion djibouti douanes DPSA DPSD DRM Drones EADS EAU Ebola économies budgétaires Egypte EI élection présidentielle EMA Espace espagne Euro Eurocopter euronaval Eurosatory Export Externalisation FAS Fazsoi femmes flotte gouvernementale forces spéciales Gabon gendarmerie gicat GIGN golfe persique Grande-Bretagne Guyane haïti harmattan hélicoptères IMFEAU in memoriam Inde Industrie de défense Irak ISAF jordanie justice légion étrangère les exclus du Mamouth Liban Libye livres louvois lutte contre le terrorisme Mali marine MBDA MCO media milipol Mindef minint missiles mort au combat musée narcotrafic nato Nexter Niger nigéria nominations OMLT Opint otages OTAN pacdg PAF parachutistes parlement phrase de la semaine Piraterie plan de relance PME police pologne pomlt PPS prémar premier ministre PTSD Rafale RAID rca RCI reconversion Recrutement réductions budgétaires renseignement réserve RESEVAC ressources humaines restructurations Royale RTD Sagem salon du Bourget Sangaris santé SAR sécurité civile Sentinelle serval SIAe Syrie tchad Thales Tigre UE UK urgence opérations USA Uzbeen VBCI Vigipirate

dimanche 24 mai 2015

Du neuf à La Ferté

La traditionnelle fête aérienne a partiellement renouvelé son plateau cette année, avec du neuf, en l'air
et au sol, par delà les traditionnels tableaux historiques.
Au sol, l'escadron de transport d'opérations spéciales 3/61 Poitou et le Dunkerque, en charge des écoutes aéroportées ont monté la tente à côté de leurs cousins de l'Anjou et du Béarn. Les escadrons Rafale de l'armée de l'air étaient aussi de la partie, comme le présentateur Rafale de l'escadron de transformation 2/92 Aquitaine, un habitué de la Ferté.
Le constructeur du Rafale a aussi dévoilé sur son stand un nouveau concept immersif de réalité virtuelle grand public, qui pourrait être téléchargeable en fin d'année sur son site internet. Il "suffit" de disposer d'une technologie de visualisation Oculus Rift implanté dans un casque immersif porté devant les yeux.
L'Enfer Normand, un groupe de reconstitution, a aussi connu une belle affluence, à côté d'un Dak en restauration de l'AJBS.
Dans le ciel, l'édition 2015 a livré quelques tableaux rares, comme un beau doublé avec un Sea Fury australien évoluant avec un Hunter aux couleurs suisses, ou un Curtiss Hawk 75 utilisé par la France en 1940.
Comme d'habitude, la marine a amené sa touche, incarnée par un Alizé restauré par une association, évoluant au milieu d'une patrouille de deux Rafale Marine et d'un MS760 nord finistérien.
La Sécurité Civile, qui se faisait rare, a aussi logé trois de ses appareils (EC145, Tracker, Canadair).
Dorine Bourneton, pilote privée de l'usage de ses jambes suite à un crash d'avion dont elle était passagère, a montré qu'elle pouvait effectuer une présentation dynamique en vol, à bord d'un CAP10.
Plus surprenant, un package de ballons de baudruches qui a créé un petit émoi chez les gendarmes des transports aériens, en milieu d'après-midi.
La Ferté 2015, c'était aussi quelques grands absents. Pas d'hélicoptères de l'armée de terre, mais à la place, un stupéfiant Bö105 (privé) évoluant au profit d'une boisson énergisante.
Boeing était de nouveau de sortie dans le ciel de l'Essonne avec un 737 immatriculé en France. Pour lui répondre, le ciel était vide d'Airbus, comme l'a déploré le speaker officiel.
Pas de liners, et encore moins d'Atlas, pour cause d'accident de Séville.
A la place, un compte twitter qui a fonctionné tout le weekend sur La Ferté (un peu léger quand même comme participation à une fête aérienne...) avant de rendre l'âme, en milieu de dimanche après-midi : le téléphone qui twittait aurait rencontré une mauvaise connection (pourtant internet passait bien...), et vidé sa batterie.