Les principaux thèmes du blog

100 ans de l'aéronavale 11e BP 14 juillet 14-juillet 27e BIM 2e REP 65 ans du débarquement 70 ans du D-DAY 75 ans de l'armée de l'Air A400M Accident Accidents aériens acm adaptation réactive aéromobilité aéronavale Afghanistan afrique AIA airbus Airbus Military ALAT Allemagne Aquitaine armée de l'Air armée de terre artillerie Atlas australie BAE Systems balardgone bases de défense Belgique billet d'humeur blessés BPC Brésil BRI BSS Budget CABAT Canada cavalerie CEMA cemaa CEMAT cemm Chammal Chef des armées Colloque com 2.0 Com' opérationnelle commandos marine commémoration coopération européenne COS CPA cvm cyberdéfense Dassault Aviation DCI DCNS DCRI Débarquement de Provence décorations DGA DGSE dicod Dissuasion djibouti douanes DPSA DPSD DRM Drones EADS EAU Ebola économies budgétaires Egypte EI élection présidentielle EMA Espace espagne Euro Eurocopter euronaval Eurosatory Export Externalisation FAS Fazsoi femmes flotte gouvernementale forces spéciales Gabon gendarmerie gicat GIGN golfe persique Grande-Bretagne Guyane haïti harmattan hélicoptères IMFEAU in memoriam Inde Industrie de défense Irak ISAF jordanie justice légion étrangère les exclus du Mamouth Liban Libye livres louvois lutte contre le terrorisme Mali marine MBDA MCO media milipol Mindef minint missiles mort au combat musée narcotrafic nato Nexter Niger nigéria nominations OMLT Opint otages OTAN pacdg PAF parachutistes parlement phrase de la semaine Piraterie plan de relance PME police pologne pomlt PPS prémar premier ministre PTSD Rafale RAID rca RCI reconversion Recrutement réductions budgétaires renseignement réserve RESEVAC ressources humaines restructurations Royale RTD Sagem salon du Bourget Sangaris santé SAR sécurité civile Sentinelle serval SIAe Syrie tchad Thales Tigre UE UK urgence opérations USA Uzbeen VBCI Vigipirate

dimanche 26 juin 2011

On écrit à Gérard Longuet

Après le propre scepticisme du Figaro -rarement classé à gauche- sur la politique de défense actuelle, voici qu'une association nouvellement constituée, Militaires et Citoyens, écrit au ministre de la Défense pour s'inquiéter des déclarations ministérielles, sur le droit d'expression des militaires. Longtemps resté un forum d'expression sur internet, évoqué à plusieurs reprises ici (1), Militaires et Citoyens a pris récemment son envol comme association, et a été auditionné par les députés il y a quelques jours pour la qualité de son travail. Autant de bonnes raisons de découvrir cette lettre au ministre :
"Monsieur le Ministre,
Je me permets de vous écrire suite à votre intervention à l'Assemblée Nationale du 22 juin 2011. En effet, étant président d'une association loi 1901 intitulée Militaires et Citoyens, ayant comme objet d'analyser et étudier les intérêts matériels, professionnels et moraux, collectifs ou individuels des militaires et de leurs familles, je me devais de vous faire part de ma stupeur face à votre réponse à Monsieur le Député Patrick Beaudouin.
Il est vrai, et vous avez eu raison de rappeler devant la représentation nationale, que nos militaires peuvent être fiers de leur implication pour la Nation et qu'ils s'acquittent avec grandeur des missions qui leur sont confiées.
Cependant, ce sentiment de fierté ne camoufle pas leurs inquiétudes, voire parfois leurs désarrois face aux conséquences des réformes induites par le Livre blanc.
Je ne prétends pas parler au nom de l'Armée, mais je parle en qualité d'ancien militaire. J'ai quitté les forces armées il y a peu (mai 2011), et c'est donc en témoin que je peux vous affirmer, Monsieur le Ministre, que le moral dans les armées est extrêmement bas, et cela, du « Général au soldat ».
Je ne peux qu'attirer votre attention sur ce point. De plus, il apparaît clairement que nos capacités militaires, sans être annihilées, semblent être réduites par une réforme purement budgétaire comme le faisait remarquer un responsable militaire dans un article du Figaro.
Ce qui est dérangeant, Monsieur le Ministre, c'est votre façon de poser en dogme que l'Armée est la « grande muette » et de placer cette affirmation en devoir républicain. Les militaires doivent pouvoir jouir des libertés fondamentales comme tous les citoyens français.
La grande muette est donc aux antipodes d'une logique républicaine. En ce sens, votre affirmation devant la représentation nationale est stupéfiante et définit une vieille armée qui n'a que peu de rapport avec celle d'aujourd'hui, moderne et profondément ancrée à la République. Sa fidélité n'est pas conditionnée par son mutisme, mais au contraire par l'échange et la communication avec la Nation. Cela relève même du devoir du militaire de signaler les dysfonctionnements graves de cette institution régalienne qui se doit d'être performante.
Balayer ainsi, avec des arguments des plus hasardeux, les inquiétudes, et non les états d'âme, ne fera qu'accentuer le sentiment de censure que ressentent les militaires lorsqu'il est question de leur métier. Les membres des forces armées sont des professionnels, ils ne doivent pas être persona non grata des débats. Ils ont un rôle important dans l'information de leurs concitoyens, « la grande muette » n'a donc plus aucune place dans ce contexte.
Je vous prie d'agréer, Monsieur le Ministre, l'expression de ma haute considération.

Nicolas BARA,
Président de l'association Militaires et Citoyens
http://sites.google.com/site/assomilitairesetcitoyens/
mail : associationmilitaires.citoyens@gmail.com
(1) notamment pour avoir mis en place un système de correspondance au profit des soldats engagés en Opex.