Les principaux thèmes du blog

100 ans de l'aéronavale 11e BP 14 juillet 14-juillet 27e BIM 2e REP 65 ans du débarquement 70 ans du D-DAY 75 ans de l'armée de l'Air A400M Accident Accidents aériens acm adaptation réactive aéromobilité aéronavale Afghanistan afrique AIA airbus Airbus Military ALAT Allemagne Aquitaine armée de l'Air armée de terre artillerie Atlas australie BAE Systems balardgone bases de défense Belgique billet d'humeur blessés BPC Brésil BRI BSS Budget CABAT Canada cavalerie CEMA cemaa CEMAT cemm Chammal Chef des armées Colloque com 2.0 Com' opérationnelle commandos marine commémoration coopération européenne COS CPA cvm cyberdéfense Dassault Aviation DCI DCNS DCRI Débarquement de Provence décorations DGA DGSE dicod Dissuasion djibouti douanes DPSA DPSD DRM Drones EADS EAU Ebola économies budgétaires Egypte EI élection présidentielle EMA Espace espagne Euro Eurocopter euronaval Eurosatory Export Externalisation FAS Fazsoi femmes flotte gouvernementale forces spéciales Gabon gendarmerie gicat GIGN golfe persique Grande-Bretagne Guyane haïti harmattan hélicoptères IMFEAU in memoriam Inde Industrie de défense Irak ISAF jordanie justice légion étrangère les exclus du Mamouth Liban Libye livres louvois lutte contre le terrorisme Mali marine MBDA MCO media milipol Mindef minint missiles mort au combat musée narcotrafic nato Nexter Niger nigéria nominations OMLT Opint otages OTAN pacdg PAF parachutistes parlement phrase de la semaine Piraterie plan de relance PME police pologne pomlt PPS prémar premier ministre PTSD Rafale RAID rca RCI reconversion Recrutement réductions budgétaires renseignement réserve RESEVAC ressources humaines restructurations Royale RTD Sagem salon du Bourget Sangaris santé SAR sécurité civile Sentinelle serval SIAe Syrie tchad Thales Tigre UE UK urgence opérations USA Uzbeen VBCI Vigipirate

mardi 28 juin 2011

Les 40e rugissantes

La revue Inflexions consacre un numéro entier à la place de la femme dans l'armée de terre. Les articles ne sont pas tous très illustrés, mais celui consacré à la situation du 40e RT jouit d'un incroyable niveau de détail : une radioscopie qui vaut le détour.
Le 40e RT est, il faut le dire, un bon élève en la matière : son chef BOI étant une femme, une des premières à ce poste dans un régiment embrigadé (1). Le 40e RT jouit aussi d'un taux de 15% de féminisation, en tout cas à l'heure où l'article a été écrit, car la BdD étant passée par là, une partie non négligeable a dû migrer vers le GSBdD.
L'article peut mettre à l'aise les femmes, car on y trouve dès la première page ce passage rassurant, écrit par le propre chef de corps : " elles semblent être des soldats comme les autres. Mais force est de constater que le vivier qu'elles représentent reste en grande partie inexploité, et sa gestion aléatoire".
Les femmes, c'est connu, ont plus de capacités intellectuelles que les hommes, et plus d'ambition aussi. Traduction dans cette statistique : 6 des 11 militaires du régiment préparant le concours OAEA (concours officier pour les EVAT) sont des femmes. "Plus volontaires", elles sont aussi "une maturité plus grande" affirme le colonel Nicolas Fourmond qui ajoute : "plus accrocheuses et persévérantes, elles se voient généralement proposer des postes de confiance".
Mais constate-t-il aussi, l'essentiel de sa ressource est tournée vers les tâches non combattantes. Seul une femme -EMIA- est chef de section sur la quarantaine d'unités élémentaires du 40e RT.
Une statistique, enfin : les femmes du régiment ont cumulé en 2010 24 jours d'arrêt contre 436 pour les hommes. Déduction toute trouvée : les hommes sont plus turbulents que les femmes.
Notons aussi dans ce numéro la plume acerbe du major (US) Kathleen Cage, actuellement à l'école de guerre, qui vient rafraîchir notre réalité française, dans laquelle, finalement, les femmes ont réussi à s'imposer dans les armées, mais pas encore vraiment sur les théâtres.
Comme pour me fait mentir, quelques rares décorations ont été attribuées pour leur courage au combat en Afghanistan : on en a parlé ici, à plusieurs reprises : une infirmière du 13e BCA, une conductrice de VAB, une auxsan du 7e BCA. De quoi faire mentir les passages parfois un peu faciles qu'on entend ou qu'on lit sur les femmes, et notamment, les femmes en Afghanistan. Si c'est un théâtre difficile pour les hommes, on peut légitimement en déduire qu'il l'est encore plus pour les femmes.
Terminons par cette anecdote qui n'en est pas une : le 1er RPIMa vient de qualifier sa première féminine à la conduite d'autorités.Un signal de plus.

Inflexions, 216 pages, 12 euros.


(1) une autre femme sera CBOI dans un régiment de la sécurité civile à l'été. Et la première fut au 1er RHC (2001-2002) avant de prendre le commandement du DAOS.