Les principaux thèmes du blog

100 ans de l'aéronavale 11e BP 14 juillet 14-juillet 27e BIM 2e REP 65 ans du débarquement 70 ans du D-DAY 75 ans de l'armée de l'Air A400M Accident Accidents aériens acm adaptation réactive aéromobilité aéronavale Afghanistan afrique AIA airbus Airbus Military ALAT Allemagne Aquitaine armée de l'Air armée de terre artillerie Atlas australie BAE Systems balardgone bases de défense Belgique billet d'humeur blessés BPC Brésil BRI BSS Budget CABAT Canada cavalerie CEMA cemaa CEMAT cemm Chammal Chef des armées Colloque com 2.0 Com' opérationnelle commandos marine commémoration coopération européenne COS CPA cvm cyberdéfense Dassault Aviation DCI DCNS DCRI Débarquement de Provence décorations DGA DGSE dicod Dissuasion djibouti douanes DPSA DPSD DRM Drones EADS EAU Ebola économies budgétaires Egypte EI élection présidentielle EMA Espace espagne Euro Eurocopter euronaval Eurosatory Export Externalisation FAS Fazsoi femmes flotte gouvernementale forces spéciales Gabon gendarmerie gicat GIGN golfe persique Grande-Bretagne Guyane haïti harmattan hélicoptères IMFEAU in memoriam Inde Industrie de défense Irak ISAF jordanie justice légion étrangère les exclus du Mamouth Liban Libye livres louvois lutte contre le terrorisme Mali marine MBDA MCO media milipol Mindef minint missiles mort au combat musée narcotrafic nato Nexter Niger nigéria nominations OMLT Opint otages OTAN pacdg PAF parachutistes parlement phrase de la semaine Piraterie plan de relance PME police pologne pomlt PPS prémar premier ministre PTSD Rafale RAID rca RCI reconversion Recrutement réductions budgétaires renseignement réserve RESEVAC ressources humaines restructurations Royale RTD Sagem salon du Bourget Sangaris santé SAR sécurité civile Sentinelle serval SIAe Syrie tchad Thales Tigre UE UK urgence opérations USA Uzbeen VBCI Vigipirate

vendredi 1 septembre 2017

Qui veut la peau du Mirage 2000D ?

On le sait, si les Mirage 2000D ont quitté le combat contre Daech, ce n'est pas à la demande des
Américains, mais c'est un choix de l'armée de l'air de mieux régénérer son potentiel humain et organique (les Mirage 2000, notamment les D, ayant fourni l'essentiel de l'effort contre Daech, c'est factuel et les chiffres sont même publics). Les Américains n'auraient pas pu en vouloir au Mirage 2000D du fait qu'il est monoréacteur car... c'est le cas de la plupart des appareils non américains utilisés sur ce théâtre, notamment par les forces arabes, mais aussi les Belges par exemple.
Ils n'auraient pas pu lui en vouloir non plus parce qu'il n'a pas de canon... car vu le plancher de vols, les tirs canon sont tout simplement quasi-impossibles. On ne peut pas non plus reprocher au Mirage 2000D d'avoir trop de yeux à bord, il en a deux paires, et on le sait, c'est toujours mieux qu'une seule. Le Mirage est aussi bien plus numérisé, notamment pour l'air land integration, que la plupart des appareils non-américains luttant contre Daech. Enfin, les équipages de Mirage 2000D sont tout simplement ceux qui disposent de l'expérience la plus importante. Depuis 2002, cette composante n'a connu le repos (relatif) qu'une seule année, en 2004 et en 2006.
Les Américains n'auraient même pas pu lui en vouloir parce qu'il est français : Américains et Français convolent sur un petit nuage depuis des années. Les autres composantes n'ont sans doute pas atteint un tel niveau d'intégration et de coopération.
Mais c'est vrai, le 2000D n'a que deux missiles d'autoprotection, en plus d'un système de guerre électronique. Or ces missiles, des Magic 2 de MBDA (Matra Défense à l'époque), arrivent en fin de vie. Une butée fixée à 2018, théoriquement, qui pourrait empêcher de déployer des Mirage 2000D en zone Chammal. Sauf qu'en Irak, a priori, il n'est pas prévu que ces chasseurs rencontrent des chasseurs capables de les abattre. Pour ce qui est des frappes en Syrie, c'est bien plus complexe. Mais en cas, cet argument n'a été à l'origine des permutations de chasseurs entre Barkhane et Chammal.
Il est même prévu que des Mirage 2000D reviennent à Chammal dès l'an prochain, avec donc, des limites, si le stock de missiles non périmés ne permettait pas de le faire survoler la Syrie.
TROP VIEUX ? 
Comment en est-on arrivé là ? Les 2000D n'ont qu'une toute petite vingtaine d'années de service, et ils sont donc, selon les critères d'utilisation de l'armée de l'air, de jeunes avions, comparés au Super Etendard (41 ans) ou au Mirage F1CR (39 ans). D'où le rétrofit à mi-vie envisagé dès le début des années 2010. On le voit, il a été repoussé à plusieurs reprises puisque le premier avion rétrofité n'est toujours pas livré. Certes, en emport, le 2000D ne porte que deux bombes de 250 kg, mais il est rare, en appui-feu, qu'il en faille beaucoup plus, et les avions volent en patrouille.
La perspective de munitions plus légères peut contribuer à faire évoluer cette carence. Mais l'appareil reste très capable, car il a profité, pour sa dimension air-sol, d'une série d'améliorations : liaison 16, GBU-49, Scalp EG, etc. Certes, il lui manque encore un vrai radar multimodes, un canon (prévu dans le rétrofit) et un missile de combat moderne (prévu aussi). Bref, le rétrofit est a minima, mais précisément, l'opération permet de maintenir 55 chasseurs (dont personne ne veut, sur le marché international) en activité à un coût quasi-dérisoire.
Alors même que dans les quatre années qui viennent, l'armée de l'air ne percevra pas le moindre Rafale, et que les cadences de l'Etat français n'ont jamais été très élevées (la dizaine d'appareils annuels, entre Marine et armée de l'air).
Penser qu'annuler le rétrofit de Mirage 2000D allouera des ressources au Rafale est un pari plus qu'hardi, car les priorités ne manquent pas (à commencer celle de Bercy de trouver des euros partout où il peut en économiser). Dans tous les cas, l'armée de l'air perdrait très rapidement une soixaitaine de chasseurs, et l'économie générée ne permettrait, dans le meilleur des cas, que de financer une poignée de Rafale.Là où un Mirage 2000D pourrait aussi prendre des tours de police du ciel, des pré-déploiements comme à Djibouti. Et survivre dans un ciel disputé.

Mes infops et photos sur le twitter @defense137.