Les principaux thèmes du blog

100 ans de l'aéronavale 11e BP 14 juillet 14-juillet 27e BIM 2e REP 65 ans du débarquement 70 ans du D-DAY 75 ans de l'armée de l'Air A400M Accident Accidents aériens acm adaptation réactive aéromobilité aéronavale Afghanistan afrique AIA airbus Airbus Military ALAT Allemagne Aquitaine armée de l'Air armée de terre artillerie Atlas australie BAE Systems balardgone bases de défense Belgique billet d'humeur blessés BPC Brésil BRI BSS Budget CABAT Canada cavalerie CEMA cemaa CEMAT cemm Chammal Chef des armées Colloque com 2.0 Com' opérationnelle commandos marine commémoration coopération européenne COS CPA cvm cyberdéfense Dassault Aviation DCI DCNS DCRI Débarquement de Provence décorations DGA DGSE dicod Dissuasion djibouti douanes DPSA DPSD DRM Drones EADS EAU Ebola économies budgétaires Egypte EI élection présidentielle EMA Espace espagne Euro Eurocopter euronaval Eurosatory Export Externalisation FAS Fazsoi femmes flotte gouvernementale forces spéciales Gabon gendarmerie gicat GIGN golfe persique Grande-Bretagne Guyane haïti harmattan hélicoptères IMFEAU in memoriam Inde Industrie de défense Irak ISAF jordanie justice légion étrangère les exclus du Mamouth Liban Libye livres louvois lutte contre le terrorisme Mali marine MBDA MCO media milipol Mindef minint missiles mort au combat musée narcotrafic nato Nexter Niger nigéria nominations OMLT Opint otages OTAN pacdg PAF parachutistes parlement phrase de la semaine Piraterie plan de relance PME police pologne pomlt PPS prémar premier ministre PTSD Rafale RAID rca RCI reconversion Recrutement réductions budgétaires renseignement réserve RESEVAC ressources humaines restructurations Royale RTD Sagem salon du Bourget Sangaris santé SAR sécurité civile Sentinelle serval SIAe Syrie tchad Thales Tigre UE UK urgence opérations USA Uzbeen VBCI Vigipirate

mercredi 15 juin 2016

Sur le départ, le GCOS lève le voile

Avant de laisser son bureau à l'amiral Laurent Isnard, le général de Saint-Quentin (annoncé
comme SCOPS à l'EMA) est passé devant les députés pour évoquer ses opérations et les personnels qui les mènent. Sans surprise, il n'est pas entré, en tout cas, dans la transcription publique de ses propos, dans le détail des opérations. Les mots Libye, Irak, Syrie, n'apparaissent pas non plus.
Le GCOS a évoqué le changement de format des forces spéciales terre, qui deviennent CFST le 23 juin. Elles seront confiées cet été au divisionnaire Patrick Brethous (actuel COMFOR Barkhane), le premier hélicoptériste à prendre le commandement des FST depuis la mise sur pied du GSA en 1997. Son col'adj serait également un hélicoptériste (conventionnel) ancien de l'Afghanistan, créant une situation doublement inédite : cette brigade de commandos sera commandée par deux Alatmen, dont un ancien spécial (le général Brethous a commandé le DAOS avant d'être lui-même Col'Adj).
Le GCOS a aussi lourdement insisté sur les unités aériennes, et notamment l'EH 1/67 Pyrénées qui aligne, "depuis janvier" une capacité de deux hélicoptères Caracal dans une durée limitée. En 2017, cette capacité sera sans limitation de durée. Et il applaudit déjà à la capacité de ravitaillement en vol de ces machines. Rappelons que l'armée de l'air fournit déjà aussi deux Caracos (équipages et mécanos) à l'armée de terre, à Pau.
Il a aussi expliqué que le 4e RHFS basculera entièrement, à terme, sur Caïman, évoquant des retex positifs. La transcription évoque "un besoin de l'ordre de 24 appareils" ce qui semble énorme, d'autant plus que ce besoin ne figurait pas du tout dans les lignes budgétaires. On peut aussi s'interroger sur le coût réel de cette opération. Le Caïman n'est pas ravitaillable en vol, le modifier pour déplacer l'armement va aussi coûter, sans compter les qualifications d'une nouvelle version. Enfin, les retex ne sont peut-être pas si positifs, notamment en matière de disponibilité. Mais, il est vrai que la chaîne de Marignane doit bientôt s'arrêter, faute de nouvelles commandes.
Le général de Saint-Quentin le rappelle, tout en matière de dispo hélicoptères n'est pas affaire que de vis, de lots de déploiements ou de mécaniciens, le manque de... documentaliste peut parfois être le grain de sable qui grippe la mécanique bien huilée des FS. A cet égard, il reste une solution de rechange, ponctionner les parcs de Barkhane.
Il a aussi évoqué la bulle aérienne qui profite au COS, du 25e RGA pour les posers sommaires, à l'escadron de drones 1/33 Belfort, en passant par les sicmen air et les chassous du régiment de chasse 2/30 Normandie-Niemen.

Des commandos du CPA 10 embarquent dans un Caracal du Pyrénées pendant la séquence Dark Dune. Photo BA120
Le GCOS derrière un fusil, sur l'un des pas de tir du SOFINS, en avril 2015. Photo JMT

Mes actus et photos sur Twitter : @defense137