Les principaux thèmes du blog

100 ans de l'aéronavale 11e BP 14 juillet 14-juillet 27e BIM 2e REP 65 ans du débarquement 70 ans du D-DAY 75 ans de l'armée de l'Air A400M Accident Accidents aériens acm adaptation réactive aéromobilité aéronavale Afghanistan afrique AIA airbus Airbus Military ALAT Allemagne Aquitaine armée de l'Air armée de terre artillerie Atlas australie BAE Systems balardgone bases de défense Belgique billet d'humeur blessés BPC Brésil BRI BSS Budget CABAT Canada cavalerie CEMA cemaa CEMAT cemm Chammal Chef des armées Colloque com 2.0 Com' opérationnelle commandos marine commémoration coopération européenne COS CPA cvm cyberdéfense Dassault Aviation DCI DCNS DCRI Débarquement de Provence décorations DGA DGSE dicod Dissuasion djibouti douanes DPSA DPSD DRM Drones EADS EAU Ebola économies budgétaires Egypte EI élection présidentielle EMA Espace espagne Euro Eurocopter euronaval Eurosatory Export Externalisation FAS Fazsoi femmes flotte gouvernementale forces spéciales Gabon gendarmerie gicat GIGN golfe persique Grande-Bretagne Guyane haïti harmattan hélicoptères IMFEAU in memoriam Inde Industrie de défense Irak ISAF jordanie justice légion étrangère les exclus du Mamouth Liban Libye livres louvois lutte contre le terrorisme Mali marine MBDA MCO media milipol Mindef minint missiles mort au combat musée narcotrafic nato Nexter Niger nigéria nominations OMLT Opint otages OTAN pacdg PAF parachutistes parlement phrase de la semaine Piraterie plan de relance PME police pologne pomlt PPS prémar premier ministre PTSD Rafale RAID rca RCI reconversion Recrutement réductions budgétaires renseignement réserve RESEVAC ressources humaines restructurations Royale RTD Sagem salon du Bourget Sangaris santé SAR sécurité civile Sentinelle serval SIAe Syrie tchad Thales Tigre UE UK urgence opérations USA Uzbeen VBCI Vigipirate

mercredi 6 février 2019

Forces spéciales : un projet, une série


Le producteur du bureau des légendes, Alex Berger, faisait partie des invités du CEMAT, hier, lors
d'une rencontre entre les équipes média du Sirpa Terre avec la presse. Comme ce blog l'a déjà plusieurs fois écrit, le producteur soutient un projet visant à lancer également une série sur les forces spéciales, Furtifs, et son "showrunner" était d'ailleurs également présent, hier soir, ce qui leur a permis de percevoir les fortes attentes des militaires présents, sur une série qui les met en scène (1) dans une mission emblématique, la lutte contre le terrorisme. Qui ne se marie pas forcément avec certaines règles de l'écriture télévisuelle.

Le projet, qui se dit très avancé pour la partie scénario -une saison entière serait déjà partiellement écrite- pourrait être tourné à partir de la fin de l'année, pour une diffusion à la rentrée 2020.
A ce stade, le diffuseur télé n'est pas connu -le BDL est diffusé sur Canal +- mais de fait, le fil de la première saison est étudié à la loupe par une chaîne depuis quelques jours. Du verdict des testeurs, notamment ceux les plus actifs/actives dépend en partie le sort de ce premier projet, qu'il faudra peut-être amender.
Ce genre d'évolution n'est pas rare, au cinéma comme à la télévision, une partie sinon tout ce que vous regardez répond à plus de stimulis que vous ne le pensez : tout était plus simple à l'époque des "Chevaliers du Ciel" (2).
Comme ce blog a déjà pu l'écrire, un personnage féminin récurrent fait partie de ce projet.
Mais ce premier projet, qui reste encore à valider, n'est pas seul : une chaîne du service public aurait déjà signé pour un projet alternatif et une autre approche du sujet, centrée, elle, sur un huis clos sur un théâtre d'actualité, très à l'est de Paris. Et qui, en même temps, parlera peut-être plus aux Français, puisque Daech a télécommandé l'essentiel des attentats qu'a connu la France depuis 2012. Coïncidence ou pas, la diffusion devrait intervenir à la rentrée 2020. Le projet, comme ce blog l'a déjà écrit, semble moins avancé sur l'écriture, et pourrait être plus compliqué à tourner, vu la complexité du sujet.
Une seule unité, issue de l'armée de terre, serait concernée dans ce deuxième projet, tandis qu'une composante domine le projet actuel d'Alex Berger, avec des personnages issus d'une partie des unités.
Deux projets sur un même sujet, une même veine narrative peuvent-ils cohabiter à la rentrée 2020, une sur le privé, une sur le public ? Sans doute (tout dépendra du jour de diffusion), même si elles ajoutent un risque supplémentaire pour les producteurs... et les chaînes qui ne peuvent plus se permettre des erreurs de casting.

(1) il faut le noter, la rencontre d'hier organisée par l'armée de terre regroupait également des personnels de communication des trois armées et de l'interarmées.
(2) la série, car le film connut lui aussi une très grand nombre de versions du scénario, à la demande des producteurs et du diffuseur.