Les principaux thèmes du blog

100 ans de l'aéronavale 11e BP 14 juillet 14-juillet 27e BIM 2e REP 65 ans du débarquement 70 ans du D-DAY 75 ans de l'armée de l'Air A400M Accident Accidents aériens acm adaptation réactive aéromobilité aéronavale Afghanistan afrique AIA airbus Airbus Military ALAT Allemagne Aquitaine armée de l'Air armée de terre artillerie Atlas australie BAE Systems balardgone bases de défense Belgique billet d'humeur blessés BPC Brésil BRI BSS Budget CABAT Canada cavalerie CEMA cemaa CEMAT cemm Chammal Chef des armées Colloque com 2.0 Com' opérationnelle commandos marine commémoration coopération européenne COS CPA cvm cyberdéfense Dassault Aviation DCI DCNS DCRI Débarquement de Provence décorations DGA DGSE dicod Dissuasion djibouti douanes DPSA DPSD DRM Drones EADS EAU Ebola économies budgétaires Egypte EI élection présidentielle EMA Espace espagne Euro Eurocopter euronaval Eurosatory Export Externalisation FAS Fazsoi femmes flotte gouvernementale forces spéciales Gabon gendarmerie gicat GIGN golfe persique Grande-Bretagne Guyane haïti harmattan hélicoptères IMFEAU in memoriam Inde Industrie de défense Irak ISAF jordanie justice légion étrangère les exclus du Mamouth Liban Libye livres louvois lutte contre le terrorisme Mali marine MBDA MCO media milipol Mindef minint missiles mort au combat musée narcotrafic nato Nexter Niger nigéria nominations OMLT Opint otages OTAN pacdg PAF parachutistes parlement phrase de la semaine Piraterie plan de relance PME police pologne pomlt PPS prémar premier ministre PTSD Rafale RAID rca RCI reconversion Recrutement réductions budgétaires renseignement réserve RESEVAC ressources humaines restructurations Royale RTD Sagem salon du Bourget Sangaris santé SAR sécurité civile Sentinelle serval SIAe Syrie tchad Thales Tigre UE UK urgence opérations USA Uzbeen VBCI Vigipirate

samedi 1 décembre 2018

Restera-t-elle la bienvenue ?

C'est une enquête très documentée menée auprès de ses sources -plutôt des généraux et amiraux, et
des hauts fonctionnaires -que Nathalie Guibert vient de rendre dans "C'est qui le chef ?" Contrairement à ce que pourrait suggérer le titre, le livre ne se contente pas de se focaliser sur les relations tumultueuses entre le nouveau chef des armées et les militaires, mais de mettre ces rapports en perspective historique, et parfois, de sociologie politique. Il s'inscrit assez bien dans la voix tracée par un livre écrit il y a quelques années par Jean Guisnel (Les généraux).

Le livre ne donne pas forcément raison à une des parties dans le combat entre Emmanuel Macron et Pierre de Villiers. Qui décroche même trois adjectifs avec adverbes, en fin d'ouvrage.
Plus généralement, Guibert cherche à répondre à ce qustin : qui gouverne dans la boîte noire ? Même si certains liens étaient déjà connus (entre Edouard Philippe, qu'on redécouvre comme EOR artilleur et le nouveau CEMA, via un ancien CEMAT), le livre met des noms, beaucoup de noms, qui permettent au non-initié de comprendre la façon dont fonctionne la machine, complexe, de la défense. Assez paradoxalement, le livre s'intéresse assez peu à l'actuelle ministre, pour se concentrer assez longuement sur son prédécesseur qui prend d'assez gros coups de griffes.
Ce blog avait révélé, en janvier 2017, que la confrère avait subi une quasi-interdiction de travailler, relativement rarissime dans ce milieu. Le DGSE de l'époque, explique d'ailleurs dans le livre les soucis qu'il a connus lui aussi suite à des accusation de fuites.
D'après Guibert, JYLD devait déjà plier bagage sous François Hollande, qui en aurait livré l'augure à son ancien conseiller technique.
Le livre abonde de multiplies citations, notamment de militaires, qui, si on se réfère à l'injonction du nouveau chef des armées, n'ont pas vocation à se retrouver dans un livre. La réaction de l'exécutif au livre n'est pas encore connue. 
Cette enquête dans les arcanes vaut en tout cas le détour, à un prix raisonnable, mais s'incarne dans des chapitres que, personnellement, j'ai trouvé inégaux, et comporte également quelques erreurs.

Mes infops et photos sur le twitter @defense137.