Les principaux thèmes du blog

100 ans de l'aéronavale 11e BP 14 juillet 14-juillet 27e BIM 2e REP 65 ans du débarquement 70 ans du D-DAY 75 ans de l'armée de l'Air A400M Accident Accidents aériens acm adaptation réactive aéromobilité aéronavale Afghanistan afrique AIA airbus Airbus Military ALAT Allemagne Aquitaine armée de l'Air armée de terre artillerie Atlas australie BAE Systems balardgone bases de défense Belgique billet d'humeur blessés BPC Brésil BRI BSS Budget CABAT Canada cavalerie CEMA cemaa CEMAT cemm Chammal Chef des armées Colloque com 2.0 Com' opérationnelle commandos marine commémoration coopération européenne COS CPA cvm cyberdéfense Dassault Aviation DCI DCNS DCRI Débarquement de Provence décorations DGA DGSE dicod Dissuasion djibouti douanes DPSA DPSD DRM Drones EADS EAU Ebola économies budgétaires Egypte EI élection présidentielle EMA Espace espagne Euro Eurocopter euronaval Eurosatory Export Externalisation FAS Fazsoi femmes flotte gouvernementale forces spéciales Gabon gendarmerie gicat GIGN golfe persique Grande-Bretagne Guyane haïti harmattan hélicoptères IMFEAU in memoriam Inde Industrie de défense Irak ISAF jordanie justice légion étrangère les exclus du Mamouth Liban Libye livres louvois lutte contre le terrorisme Mali marine MBDA MCO media milipol Mindef minint missiles mort au combat musée narcotrafic nato Nexter Niger nigéria nominations OMLT Opint otages OTAN pacdg PAF parachutistes parlement phrase de la semaine Piraterie plan de relance PME police pologne pomlt PPS prémar premier ministre PTSD Rafale RAID rca RCI reconversion Recrutement réductions budgétaires renseignement réserve RESEVAC ressources humaines restructurations Royale RTD Sagem salon du Bourget Sangaris santé SAR sécurité civile Sentinelle serval SIAe Syrie tchad Thales Tigre UE UK urgence opérations USA Uzbeen VBCI Vigipirate

mardi 21 octobre 2014

CEMAA : des annonces à la commission

Les députés de la commission de la Défense de l'assemblée nationale ont eu la primeur de plusieurs
annonces du général Denis Mercier, lors de son audition, le 14 octobre dernier.
Sur les opérations en Irak, le CEMAA a notamment confirmé que ses chasseurs n'avaient pas tiré à plusieurs reprises, du fait du positionnement des cibles, à proximité de civils.
Il a également confirmé que le 25e RGA travaillait actuellement à la mise aux normes de la piste de Niamey pour lui permettre d'accueillir des tankers. La piste de Gao, elle, pourrait accueillir des chasseurs, son état actuel ne lui ayant pas permis de recueillir un Mirage 2000D il y a quelques mois : l'avion s'est écrasé. De même, le 25e RGA va aussi apparemment oeuvrer sur la piste de Madama (Niger), qui ne peut actuellement accueillir les principaux avions de transport français.
Sur l'organique, le CEMAA annonce des gains substantiels obtenus sur l'enveloppe le coût de l'heure de vol de Rafale (-14%) et fait miroiter aux élus une baisse substantielle de la formation initiale.110 MEUR annuels pourraient être économisés, selon le général Mercier, grâce au plan Cognac 2016. Néanmoins, faute de fonds, le ministère a dû envisager un financement innovante, révèle le patron de l'armée de l'air : un leasing de courte durée de quatre à cinq ans avec option d'achat. Une base aérienne supplémentaire pourra être fermée grâce à ce plan, assure-t-il aussi.
Détaillant la manoeuvre RH permanente, il confirme que l'armée de l'air ne pourra pas atteindre l'objectif de déflation d'officiers, même si les économies de masse salariale seront néanmoins atteintes.
Le CEMAA a aussi milité pour la poursuite du programme AASM, dont la fin approche pourtant, et pour lequel aucune ressource nouvelle n'est prévue.
En  matière d'opérations spéciales, le CEMAA annonce que l'escadron d'hélicoptères 1/67 Pyrénées -actuellement déployé à N'Djamena (1) sera en mesure de travailler avec le COS à l'été 2015. Dans les faits, c'est déjà le cas dans la BSS.
Le CEMAA a aussi livré une longue explication sur les soucis touchant les Caracal déployés dans la BSS. Des tapis anti-sable seront privilégiés dans les zones où les hélicoptères posent récuremment, limitant ainsi leur exposition. "En vérité, nous avons réagi trop tard a-t-il concédé, faisant son mea culpa. Nous avons attendu que je ne sais combien de moteurs soient atteints pour agir, je le déplore. Il arrive parfois que nous n’ayons pas le réflexe, face à un problème, d’investir tout de suite pour générer des gains plus tard. Nous devrons veiller à davantage anticiper."

(1) il concourt aussi au 4e RHFS avec deux hélicoptères, des équipages et des mécaniciens sol.