Les principaux thèmes du blog

100 ans de l'aéronavale 11e BP 14 juillet 14-juillet 27e BIM 2e REP 65 ans du débarquement 70 ans du D-DAY 75 ans de l'armée de l'Air A400M Accident Accidents aériens acm adaptation réactive aéromobilité aéronavale Afghanistan afrique AIA airbus Airbus Military ALAT Allemagne Aquitaine armée de l'Air armée de terre artillerie Atlas australie BAE Systems balardgone bases de défense Belgique billet d'humeur blessés BPC Brésil BRI BSS Budget CABAT Canada cavalerie CEMA cemaa CEMAT cemm Chammal Chef des armées Colloque com 2.0 Com' opérationnelle commandos marine commémoration coopération européenne COS CPA cvm cyberdéfense Dassault Aviation DCI DCNS DCRI Débarquement de Provence décorations DGA DGSE dicod Dissuasion djibouti douanes DPSA DPSD DRM Drones EADS EAU Ebola économies budgétaires Egypte EI élection présidentielle EMA Espace espagne Euro Eurocopter euronaval Eurosatory Export Externalisation FAS Fazsoi femmes flotte gouvernementale forces spéciales Gabon gendarmerie gicat GIGN golfe persique Grande-Bretagne Guyane haïti harmattan hélicoptères IMFEAU in memoriam Inde Industrie de défense Irak ISAF jordanie justice légion étrangère les exclus du Mamouth Liban Libye livres louvois lutte contre le terrorisme Mali marine MBDA MCO media milipol Mindef minint missiles mort au combat musée narcotrafic nato Nexter Niger nigéria nominations OMLT Opint otages OTAN pacdg PAF parachutistes parlement phrase de la semaine Piraterie plan de relance PME police pologne pomlt PPS prémar premier ministre PTSD Rafale RAID rca RCI reconversion Recrutement réductions budgétaires renseignement réserve RESEVAC ressources humaines restructurations Royale RTD Sagem salon du Bourget Sangaris santé SAR sécurité civile Sentinelle serval SIAe Syrie tchad Thales Tigre UE UK urgence opérations USA Uzbeen VBCI Vigipirate

mercredi 27 novembre 2013

La chasse aux FAS est ouverte ? (billet)

Le Mamouth n'étant pas clonable, je n'ai pas pu assister à la présentation de propositions l'UDI sur la
Défense. Il y a du bon sens sur certains points, des idées à pousser sur d'autres, et des choses assez étranges sur d'autres points.
Autant l'idée de renforcer les équipements de cohérence opérationnelle de l'armée de terre a du sens, après le retour des vaches maigres dans ce domaine (1), ou encore la permanentisation de l'activité aérienne à Solenzara, autant la dissolution des FAS, évoquée dans les 18 points de Philippe Folliot devient une antienne un peu facile. Pourtant, pas même besoin d'avoir recours à des rapports classifiés pour se faire une idée un peu précise de l'activité globale de ce commandement (1400 hommes et femmes, une grosse cinquantaine d'avions) : il suffit de visiter ce blog qui a couvert l'actualité des dernières années, et de retenir quelques éléments factuels (et pas idéologiques).
L'obsession de la dissolution, c'est oublier d'abord la mission régalienne de dissuasion des FAS, par nature bien moins coûteuse que celle de la marine : 7% du total de l'agrégat nucléaire, et pas d'investissement majeur d'ici 2035, hors MRTT, qui servent avant tout aux opérations conventionnelles. Les Mirage 2000N (comme ils l'ont fait en Libye) comme les Rafale (Libye, Mali) des FAS ont en plus contribué largement aux opex de la France. Ils constituent encore 50% de l'effectif Rafale de N'Djamena.
Ensuite, c'est faire fi du fait que sans les tankers des FAS (dont seulement 3% des missions sont réalisées au profit de la dissuasion), les Rafale n'ont pas de capacité à décoller depuis les bases-mères pour aller frapper au Mali (2). Personne, dans la classe politique, n'a trouvé absurde que les Rafale décollent de France pour aller frapper des objectifs terroristes, le 14 janvier 2013. Il a fallu cinq ravitaillements en vol pour y arriver. Mais pour durer au-dessus du Mali en décollant du Tchad, il faut aussi des tankers (3). Faute de tankers pour ravitailler, une patrouille de chasseurs a dû plier ses gaules, et renoncer à honorer un créneau d'appui-feu au profit de Serval.
Dissoudre les FAS ? Eux qui ont tiré l'essentiel des Scalp-EG en Libye en 2011 ?
Dissoudre les FAS ? C'est un tanker qui a évacué les blessés du 8e RPIMa d'Uzbeen -ce qui n'a pas pu échapper au député de Castres-; mais aussi ceux de Gwan, du Kosovo. Evidemment, on peut le faire en BPC, ou en ambulance terrestre (4)... Car là aussi les faits sont têtus : un tanker enlève 11 blessés d'un coup, bien plus que ne peuvent le faire la totalité des autres moyens français. Et les FAS disposent de deux kits Morphée.


(1) l'adaptation réactive liée à l'Afghanistan avait rempli certains manques, mais ces équipements sont désormais invisbles. Où sont les TOP, les HK417, les Minimi 7,62 ?
(2) des chasseurs sans tankers, c'est revenir à l'armée de l'air des années 60. Peut-être le but visé, comme ce blog l'a déjà évoqué.
(3) L'âge canonique de ces derniers -50 ans l'an prochain, le président ferait-il ses voyages officiels dans un avion d'un tel âge?- est devenu un vrai problème.
(4) les compagnies aériennes ne se bousculant pas non plus pour y aller...