Les principaux thèmes du blog

100 ans de l'aéronavale 11e BP 14 juillet 14-juillet 27e BIM 2e REP 65 ans du débarquement 70 ans du D-DAY 75 ans de l'armée de l'Air A400M Accident Accidents aériens acm adaptation réactive aéromobilité aéronavale Afghanistan afrique AIA airbus Airbus Military ALAT Allemagne Aquitaine armée de l'Air armée de terre artillerie Atlas australie BAE Systems balardgone bases de défense Belgique billet d'humeur blessés BPC Brésil BRI BSS Budget CABAT Canada cavalerie CEMA cemaa CEMAT cemm Chammal Chef des armées Colloque com 2.0 Com' opérationnelle commandos marine commémoration coopération européenne COS CPA cvm cyberdéfense Dassault Aviation DCI DCNS DCRI Débarquement de Provence décorations DGA DGSE dicod Dissuasion djibouti douanes DPSA DPSD DRM Drones EADS EAU Ebola économies budgétaires Egypte EI élection présidentielle EMA Espace espagne Euro Eurocopter euronaval Eurosatory Export Externalisation FAS Fazsoi femmes flotte gouvernementale forces spéciales Gabon gendarmerie gicat GIGN golfe persique Grande-Bretagne Guyane haïti harmattan hélicoptères IMFEAU in memoriam Inde Industrie de défense Irak ISAF jordanie justice légion étrangère les exclus du Mamouth Liban Libye livres louvois lutte contre le terrorisme Mali marine MBDA MCO media milipol Mindef minint missiles mort au combat musée narcotrafic nato Nexter Niger nigéria nominations OMLT Opint otages OTAN pacdg PAF parachutistes parlement phrase de la semaine Piraterie plan de relance PME police pologne pomlt PPS prémar premier ministre PTSD Rafale RAID rca RCI reconversion Recrutement réductions budgétaires renseignement réserve RESEVAC ressources humaines restructurations Royale RTD Sagem salon du Bourget Sangaris santé SAR sécurité civile Sentinelle serval SIAe Syrie tchad Thales Tigre UE UK urgence opérations USA Uzbeen VBCI Vigipirate

dimanche 13 octobre 2013

Centenaire de 14-18 : doublé d'Albin Michel

Après le livre de Thomas Goisque consacré à l'Afghanistan, l’éditeur Albin Michel a sorti coup sur coup
deux livres consacrés à la première guerre mondiale, à l’aube d’une année de commémorations. Si je n’ai pas encore eu le temps de me plonger dans le pavé qui se veut un carnet du centenaire à venir, j’ai trouvé le concept du plus petit des deux assez étonnant.
C’est le fac-similé d’un carnet de croquis réalisés par l’artiste Renefer, avec les poilus, dans les tranchées. On découvre, dans ce carnet aux dimensions de celui de l’artiste, les reproductions de ce qu’il a vu, et les notes qu’il a prises, à l’époque, pour légender ce travail, dans lequel il s’adresse parfois à sa fille.
Il consacre un dessin aux officiers avec cette légende : « Eux, tu le devines, ce sont les officiers. Oh ils sont très chics, mais cela ne les empêche pas de bien faire leur devoir. Seulement, voila, ils ont beaucoup plus de brosses que nous autres et forcément, ils sont plus propres ».
Plus loin, ce sont les marins ont impressionné l’artiste, ceux de la brigade Ronarc’h qui s’impose à Dixmude. « Il y a aussi les marins. Ce sont des gens terribles ! Quand ils ne se battent pas sur mer, eh bien, ils se battent sur terre. Malheur aux ennemis qui les approchent. Les Boches en ont conservé un bien mauvais souvenir des bords de l’Yser, petite rivière qui coule en Belgique ».
Sinon, impossible de ne pas relever la légende de ce croquis : « On a bien les journaux, mais on les envoie au diable, parce qu’ils racontent trop de balivernes ». Et ce passage, qui me semble le plus fort : « Helas beaucoup de nos petits soldats dorment pour toujours dans la terre de France. Les petites fleurs poussent sur leurs tombes et les décorent. Les bleuets et les marguerites et les coquelicots les couvrent de mille petits drapeaux. Comme celui pour lequel ils sont mors : le drapeau français. Quand tu seras grande et que tous les ans on fêtera la gloire et la bravoure de nos soldats, tu penseras à toutes ces petites croix éparses dans les champs, elles sont le gage de ton bonheur à venir, et dans l’ame éternelle de tous ces héros retentira ta pensée de bonne et belle petite française ».
A 33 ans, la « petite » française décida de s'engager dans la Résistance, en mai 1944.

- Renefer, Carnet de Poilu, leur vie racontée aux enfants par Renefer.
- André Loez, Nicolas Offenstadt, La grande guerre, carnet du centenaire, co-édition avec France Inter et la mission Centenaire 14-18.