Les principaux thèmes du blog

100 ans de l'aéronavale 11e BP 14 juillet 14-juillet 27e BIM 2e REP 65 ans du débarquement 70 ans du D-DAY 75 ans de l'armée de l'Air A400M Accident Accidents aériens acm adaptation réactive aéromobilité aéronavale Afghanistan afrique AIA airbus Airbus Military ALAT Allemagne Aquitaine armée de l'Air armée de terre artillerie Atlas australie BAE Systems balardgone bases de défense Belgique billet d'humeur blessés BPC Brésil BRI BSS Budget CABAT Canada cavalerie CEMA cemaa CEMAT cemm Chammal Chef des armées Colloque com 2.0 Com' opérationnelle commandos marine commémoration coopération européenne COS CPA cvm cyberdéfense Dassault Aviation DCI DCNS DCRI Débarquement de Provence décorations DGA DGSE dicod Dissuasion djibouti douanes DPSA DPSD DRM Drones EADS EAU Ebola économies budgétaires Egypte EI élection présidentielle EMA Espace espagne Euro Eurocopter euronaval Eurosatory Export Externalisation FAS Fazsoi femmes flotte gouvernementale forces spéciales Gabon gendarmerie gicat GIGN golfe persique Grande-Bretagne Guyane haïti harmattan hélicoptères IMFEAU in memoriam Inde Industrie de défense Irak ISAF jordanie justice légion étrangère les exclus du Mamouth Liban Libye livres louvois lutte contre le terrorisme Mali marine MBDA MCO media milipol Mindef minint missiles mort au combat musée narcotrafic nato Nexter Niger nigéria nominations OMLT Opint otages OTAN pacdg PAF parachutistes parlement phrase de la semaine Piraterie plan de relance PME police pologne pomlt PPS prémar premier ministre PTSD Rafale RAID rca RCI reconversion Recrutement réductions budgétaires renseignement réserve RESEVAC ressources humaines restructurations Royale RTD Sagem salon du Bourget Sangaris santé SAR sécurité civile Sentinelle serval SIAe Syrie tchad Thales Tigre UE UK urgence opérations USA Uzbeen VBCI Vigipirate

mercredi 24 octobre 2012

Séchault : la DOB prête à servir


Une partie de la DOB vue du Caracal du Pyrénées (photos JMT).

Ils sont néerlandais, espagnols, suédois, allemands, italiens, britanniques, belges, avec un noyau de Français, et chaque jour cette semaine, ils font vivre à Séchault (08) l'intégration européenne de la troisième dimension.
Cette base aérienne opérationnelle déployée (DOB) de 1200 militaires peut soutenir un rythme de 80 sorties aériennes par jour, réalisées avec un Transall allemand, un Casa espagnol, des Hercules belge et britannique ou des cargos français, ainsi que des Agusta 109 belges et un Caracal du Pyrénées. Les chasseurs provenant d'un peu partout.
Un commando du CPA 20 tout juste déposé par le Caracal du Pyrénées.

Tout est réalisé en totale intégration, et non plus, en juxtaposition, comme avant. Hier soir, un lieutenant français du CPA 20 a briefé en anglais des paras suédois et des snipers britanniques, afin d'aller chercher des ressortissants à Etain.
Les paras suédois sur l'herbe d'Etain, cette nuit.

Le tout s'est déroulé de nuit : les avions amenant les extracteurs ont été guidés par le FAC français, qui a ensuite assuré la permanence de la chasse au-dessus de la zone. Le centre d'évacuation des ressortissants a trié les impétrants, sous la truffe des chiens suédois et français, avant de rallier quatre avions-cargos de trois pays différents.

Des militaires belges drillent l'embarquement dans le Caracal du Pyrénées.

Quelques heures plus tôt, un raid aérien franco-anglo-italien avait simulé une attaque par missiles Scalp (une arme détenue par les trois pays). Encore avant, d'autres chasseurs simulaient des frappes sur une maison soupçonnée d'héberger une rencontre de chef terroristes, avec le concours de FAC français. Des retex des opérations en Libye sont travaillés dans un ancien hangar reconverti en cerveau de la manoeuvre aérienne. 80 militaires de la coalition y officient.
Les pays présents en profitent aussi pour driller en matière d'évacuation médicale et de force protection, un aspect redécouvert en Afghanistan. Il s'agit de dresser une bulle autour de la plate-forme et de garantir la continuité de l'activité aérienne. Contre les aéronefs, des Mamba. Au sol, des patrouilles imprévisibles, travaillant sur les retex afghans.
C'est un Britannique qui surpervise l'accès aux avions-cargos, ici un Transall allemand.

Un outil qui s'est rodé en très peu de temps : si demain, on devait ouvrir une base logistique où que ce soit dans le monde, ou dans le grand sud, il n'y a plus qu'à servir, la DOB européenne est prête.