Les principaux thèmes du blog

100 ans de l'aéronavale 11e BP 14 juillet 14-juillet 27e BIM 2e REP 65 ans du débarquement 70 ans du D-DAY 75 ans de l'armée de l'Air A400M Accident Accidents aériens acm adaptation réactive aéromobilité aéronavale Afghanistan afrique AIA airbus Airbus Military ALAT Allemagne Aquitaine armée de l'Air armée de terre artillerie Atlas australie BAE Systems balardgone bases de défense Belgique billet d'humeur blessés BPC Brésil BRI BSS Budget CABAT Canada cavalerie CEMA cemaa CEMAT cemm Chammal Chef des armées Colloque com 2.0 Com' opérationnelle commandos marine commémoration coopération européenne COS CPA cvm cyberdéfense Dassault Aviation DCI DCNS DCRI Débarquement de Provence décorations DGA DGSE dicod Dissuasion djibouti douanes DPSA DPSD DRM Drones EADS EAU Ebola économies budgétaires Egypte EI élection présidentielle EMA Espace espagne Euro Eurocopter euronaval Eurosatory Export Externalisation FAS Fazsoi femmes flotte gouvernementale forces spéciales Gabon gendarmerie gicat GIGN golfe persique Grande-Bretagne Guyane haïti harmattan hélicoptères IMFEAU in memoriam Inde Industrie de défense Irak ISAF jordanie justice légion étrangère les exclus du Mamouth Liban Libye livres louvois lutte contre le terrorisme Mali marine MBDA MCO media milipol Mindef minint missiles mort au combat musée narcotrafic nato Nexter Niger nigéria nominations OMLT Opint otages OTAN pacdg PAF parachutistes parlement phrase de la semaine Piraterie plan de relance PME police pologne pomlt PPS prémar premier ministre PTSD Rafale RAID rca RCI reconversion Recrutement réductions budgétaires renseignement réserve RESEVAC ressources humaines restructurations Royale RTD Sagem salon du Bourget Sangaris santé SAR sécurité civile Sentinelle serval SIAe Syrie tchad Thales Tigre UE UK urgence opérations USA Uzbeen VBCI Vigipirate

jeudi 22 mars 2012

Mohamed Merah est mort, deux raidmen blessés (actualisé-3)

Mohamed Merah est mort ce matin, après l'entrée du RAID dans son appartement. Retranché dans sa salle de bain, il est ensuite tombé d'une fenêtre du premier étage. On a appris dans l'après-midi qu'l avait été touché à la tête. Ce dénouement a été précédé de plusieurs dizaines de coups de feu. Le tireur avait plusieurs armes à sa disposition, et semble-t-il, une quantité impressionnante de cartouches. 300 douilles environ auraient été retrouvées sur place.
Cette fin n'est pas sans rappeler le dénouement de la fusillade de Roubaix, en 1996. Une douzaine de policiers du RAID, avaient dû faire face à des djihadistes très équipés. La façon dont Merah finançait sa lutte solitaire -des casses et larçins- rappelle le gang de Roubaix, qui se finançait et s'équipait avec des braquages. C'est comme cela, d'ailleurs, que la police locale l'avait détecté, appelant le RAID à la rescousse, à l'origine, pour "faire une équipe" de braquos. 
On n'a pas de détails sur l'état des policiers du RAID blessés dans l'attaque. L'un serait blessé au pied. Deux policiers avaient déjà été blessés dans l'attaque, mercredi matin.
Dans l'histoire du RAID, trois policiers ont perdu la vie en opérations. L'un (René Canto) fut tué en Corse, deux autres (Christan Caron et Fernand Seither), en s'attaquant à un forcené à Ris-Orangis, en 1989.
Le président de la République a fait part dès ce midi de son intention de mieux condamner ceux qui fréquentent les sites qui font ouvertement l'apologie du terrorisme. On va pouvoir éprouver la réactivité et le caractère pratique de cette mesure puisqu'un compte Facebook rend déjà hommage au tueur de Toulouse. Avec déjà 410 fans (à 20 heures, ce compte n'était déjà plus accessible).

Commentaire qui m'est tout personnel : on peut s'y attendre, et il est toujours facile de hurler avec les loups, des critiques plus ou moins étayées mettent déjà en cause les modes opératoires utilisés par le RAID. On sait que l'invex n'est pas une science écrite, et qu'il faut se garder de l'invex-canapé fondée sur le visionnage de séries américaines ou la pratique régulière de Call of Duty. La lutte contre le terrorisme est une discipline particulièrement périlleuse, comme le démontrent toutes les opérations de ce type. Et le bilan humain de celle-ci : quatre policiers du RAID ont été blessés dans cette opération. Dix gendarmes du GIGN l'avaient été sur l'Airbus d'Air France, en 1994. Trois opérateurs de la BFST avaient été blessés au Sahel, en janvier 2011, en tentant de libérer deux Français retenus en otage. On sait que l'attaque d'un local clos, tenu par un forcené ou un terroriste est particulièrement risqué : deux policiers du RAID donc, et deux (et non un comme je l'ai incorrectement écrit) gendarmes du GIGN, le maréchal des logis-chef Frédéric Mortier (deux autres gendarmes avaient été blessés ce même jour, le 19 janvier 2007) et Jean-Louis Prianon, dix ans plus tôt, en sont morts.